Education à la non-violence

Projets en cours

Association pour la Communication Non-Violente (ACNV) : « Pour une vision citoyenne de la communication non-violente » (4 500 €)

Vidéo Youtube Partager c’est sympa :

Produire une série de vidéos courtes et humoristiques en reprenant les codes des youtubeurs pour servir de porte d’entrée à l’apprentissage de la CNV. Vidéos gratuites et diffusées sur les réseaux sociaux afin de toucher une audience large comprise entre 12 et 38 ans.

  • Budget global : 18 250 €
  • Responsable : Françoise Massieu, présidente
  • Site internet : http://cnvfrance.fr/

ACNV (Association pour la Communication Non-Violente) – L’art d’être ambassadeur de paix dans une mobilisation citoyenne (2 000 €)

Développer la mobilisation citoyenne et améliorer le vivre ensemble ; Aider à la mise en place de régulation de conflits et de prises de décisions collaboratives dans différentes instances en maintenant le dialogue et la recherche de solutions créatives de coopérations ;

Sensibiliser différents acteurs dans le cadre d’une responsabilité citoyenne par la mise en place de cercles restauratifs, de formation à la sociocratie et d’expérimentations diverses ;

Favoriser l’intégration du processus CNV par la mise en place de nouveaux groupes de pratique CNV.

  • Budget global : 17 300 €
  • Responsable : Françoise Massieu, présidente
  • Site internet : http://cnvfrance.fr/

Génération Non-Violente (GNV) : « La communication non-violente, outil de pacification en milieu scolaire » (3 000 €)

Organiser des sessions de communication non-violente à destination des enseignants. Former une équipe pilote et les accompagner sur une ou plusieurs années afin de mettre en valeur l’impact de ce projet sur les partenaires : autorités, élèves, parents. Le développement d’une communication non-violente vise à instaurer des relations basées sur l’empathie et à actionner le levier d’un changement de comportement dans les relations entre les différents acteurs éducatifs.


Génération Non-Violente (Sénégal) – « Formation de formateurs » (2 000 €)

Il y a plus de 10 ans que l’association organise des sessions de sensibilisation sur la non-violence active. Beaucoup de personnes, jeunes, enfants et adultes ont été touchés. GNV a pu avec un petit groupe organiser une session d’approfondissement de 2 jours. Les jeunes jadis élèves sont devenus étudiants ou autres et vivent dans différentes régions du Sénégal et même ailleurs. Il s’agit donc dans ce projet de resensibiliser les membres de GNV et d’en faire des formateurs, afin que chacun dans son milieu puisse transmettre la notion de non-violence.


MAN-Lyon – « Médiation nomade en terrain sensible » (1 500 €)

La médiation nomade consiste à ouvrir un espace de discussion convivial en soirée au cœur de la cité afin d’accueillir des publics parfois en errance. Un lieu d’animation et de parole, un lieu pour se poser, boire un verre, écouter de la musique. En bref, un lieu pour être ensemble et partager.

C’est aussi un espace « éphémère » et facile d’accès ; on y vient sans obligation, sans engagement, simplement pour discuter et boire une boisson chaude ou froide dans un climat de confiance.


Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix – « Campagne 2018 pour l’éducation à la non-violence et à la paix à l’école » (1 500 €)

Suite du projet financé depuis 2011, il comprend l’activité de la coordination, dont l’organisation du Forum, la lettre, les journées d’été, des ouvrages et le développement du réseau Ecole et non-violence.

La Campagne a pour objectif de développer dans les établissements scolaires l’éducation à la non-violence et à la paix. Cette éducation veut développer chez les enfants des compétences psychosociales, qui sont le reflet de la dimension non-violente du projet tels que la communication, l’écoute, l’estime de soi, la prise de parole ou encore l’apprentissage de la responsabilité, la citoyenneté, les droits et les devoirs, l’autorité, la solidarité.


Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix – « Pôle formation » (1 500 €)

Le Pôle formation a pour objectif de développer dans les ESPE une formation des enseignants et des personnels d’éducation à la résolution non-violente des conflits. La Coordination a développé pour cela un programme de formation en 9 modules présentant les bases de l’éducation à la non-violence et à la paix.

Projets financés en 2016 et 2017

2017

Centre Communautaire d’Education à la Paix (CCEP) – « Vulgariser les principes de la non-violence et bâtir les compétences de la paix dans un camp de réfugiés au Malawi » (2 500 €)

Suite de la session de formation de mai 2016 : 7 jours de formation assurés par Maria Biedrawa du MIR France. La première session ayant abordé principalement les notions de violence et de non-violence, celle-ci est destinée à faire acquérir aux soixante participants la médiation mais aussi les méthodes d’accompagnement des personnes traumatisées.

  • Budget global : 5 306 €
  • Responsable : Mathias Mbuto
  • Site internet : en construction

La Maison des Amis – « Développement d’une culture de la non-violence à l’orphelinat Maison de l’Espoir au Togo » (2 000 €)

Faire bénéficier l’orphelinat togolais d’Atakpamé, créé en 2013 suite à la guerre civile, de la présence de deux éducateurs pendant un an (avec l’appui du MIR Togo et du MIR Congo- Brazzaville). Ceux-ci assureront la promotion des valeurs de paix, de respect, de tolérance et de non-violence auprès du personnel de l’orphelinat mais aussi des enfants et des familles d’accueil.


Génération Non-violente – « La non-violence au service de la réconciliation et de la paix en Casamance – Sénégal » (2 500 €)

Formations de leaders religieux à l’écoute et au recueil de traumatismes en Casamance afin de préparer un processus de réconciliation.


MIR (Centrafrique) – « La non-violence sur les ondes » (5 000 €)

Dans un contexte de guerre civile après la fin de l’opération Sangaris, formation à la non-violence active des animateurs d’une radio locale et des membres de l’observatoire centrafricain des textes juridiques.


HAMAP – « Humanitaire : Appui au développement local au service de l’éducation – Formation de formateurs au Burkina Faso » (2 500€)

Le projet a comme objectif principal de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation à Ouagadougou et de promouvoir les possibilités d’apprentissage au Burkina en insistant notamment sur la formation à la communication non-violente. Projet qui englobe également la pédagogie coopérative, la gestion non-violente des conflits, la médiation par les pairs et l’apprentissage de la négociation.


Coopérations à la Paix – « Achat du parcours exposition La non-violence une force pour agir et mise en place de formation d’animateurs-trices de l’exposition » (1 200€)

Coopérations à la paix est un espace de ressources provençal qui souhaite acquérir un parcours d’exposition afin de proposer des interventions régulières auprès des établissements scolaires et des centres de loisirs (journée déjà prévue à la Ciotat en novembre 2017). CAP souhaite également prendre en charge la formation d’animateurs qui interviendraient ensuite dans les écoles.


Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix – « Campagne 2017 pour l’éducation à la non-violence et à la paix à l’école » (2 500 €)

Suite du projet financé depuis 2011 : il comprend l’activité de la coordination, dont l’organisation d’un Forum, la publication d’une revue trimestrielle, des journées d’été, des ouvrages, et surtout la mise en place et le développement du Pôle formation en lien avec la nouvelle loi dite de Refondation de l’école qui institue une formation à la résolution non-violente des conflits dans les écoles.

Un second financement d’environ 1700 euros est prévu pour soutenir le Pôle formation.

  • Budget global : 45 000 €
  • Responsable : Christian Renoux
  • Site internet : education-nvp.org

Vivance : Sensibilisation au vivre ensemble dans la cité (500 €)

Evénement organisé à l’occasion de la quinzaine de la non-violence et de la paix (21/09 au 2/10) : conférence-débat, exposition, animations et tenue de stands associatifs. L’objectif est de sensibiliser à une culture de non-violence et de paix et de favoriser des initiatives locales.

  • Budget global : 950 €
  • Responsable : Erick Desmazières
  • Site internet : www.vivance.net

Mouvement pour une alternative non-violente (MAN) – Soutien aux activités en lien avec la culture de la non-violence (5 000€)

Mouvement non-violent de réflexion et d’action né en 1974, le MAN est une association loi 1901 fédérant une vingtaine de groupes locaux regroupant plus de 400 adhérents. Le MAN a pour objectif de promouvoir la non-violence et de faire valoir son apport spécifique dans la vie quotidienne, dans l’éducation et dans les luttes sociales et politiques. Par la réflexion, l’action et la formation, le MAN cherche ainsi à promouvoir par la stratégie non-violente une société de justice et de liberté.

 

2016

Génération Non-violente – « Enseigner dans la non-violence au Sénégal » (2000 €)

Formations pour permettre aux professeurs de prendre conscience des violences dont ils sont les auteurs ou les victimes, analyser les situations de violence scolaire, et mettre en place des rencontres entre parents, élèves et enseignants. GNV est un partenaire de long terme de Non-violence XXI.


Génération Médiateurs – « Formation de formateurs à la gestion positive des conflits et à la médiation en Côte d’Ivoire » (4000€)

L’objectif du projet est de former 45 personnes, venant d’horizons socioculturels et de régions différents(es), à la gestion positive des conflits et aux techniques de médiation, ainsi qu’une dizaine de formateurs, de l’association « Porteurs de paix », afin qu’ils puissent poursuivre le travail de manière autonome et former eux-mêmes les équipes de professionnels dans les différents établissements scolaires et périscolaires.

  • Budget global : 13 900 €
  • Responsable : Marie Mandeli Martin
  • Site internet : www.gemediat.org

Initiatives et changements – « Ateliers « apprendre à mieux vivre ensemble » du programme éducation à la Paix » (2000 €)

Projet faisant partie du programme Education à la Paix de la commission de la Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix. Mise en place d’ateliers d’une heure pour les 7 – 14 ans, qui visent à favoriser le dialogue, l’échange, la compréhension et la coopération dans le respect des différences en abordant des thèmes variés concernant le respect, la discrimination, etc.

  • Budget global : 38 960 €
  • Responsable : Séverine Lacroix
  • Site internet : fr.iofc.org

Les francas de Vendée – « Graine de Médiateurs ! » (1000 €)

Création d’une malle pédagogique contenant différents supports pour mise à disposition des équipes éducatives. Le but étant de former et accompagner ces équipes, les enfants et les jeunes dans l’apprentissage de la gestion positive des conflits et de la non-violence.


Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix – « Campagne 2016 pour l’éducation à la non-violence et à la paix à l’école » (3500 €)

Suite du projet financé depuis 2011, il comprend l’activité de la coordination, dont l’organisation du Forum, la lettre, les journées d’été, des ouvrages, et surtout la mise en place et le développement du Pôle formation » en lien avec la nouvelle loi dite de « Refondation de l’école » qui institue une formation à la résolution non-violente des conflits dans les écoles.

  • Budget du projet pour 2016 : 49 996 €
  • Responsable : Clarisse Bourdon
  • Site internet : education-nvp.org

MAN Centre Alsace – « Prévention de la violence en milieu scolaire à Gjilan au Kosovo » (1000 €)

Formation à la résolution non-violente des conflits à Gjilan (Kosovo), dont l’objectif est de proposer des outils à la gestion des conflits et de la violence, mais également former des enseignants afin qu’ils soient autonomes et puissent former à leur tour.

  • Budget global : 7 500 €
  • Responsable : Roland Braun

Vivance : Sensibilisation à la non-violence (500 €)

Organisation d’un événement à l’occasion de la quinzaine de la non-violence du 21 septembre au 2 octobre 2016. Conférences, débats, expositions, stands, animations afin de sensibiliser le public à une culture de non-violence et de paix.

  • Budget global : 750 €
  • Responsable : Erick Desmazières
  • Site internet : vivance.net

Génération non-violente – « La NV dans l’école. Pour une synergie d’actions : parents /élèves et enseignants » (2 565€)

Les manifestations et contestations des jeunes élèves et étudiants aboutissent à un pourcentage élevé à la violence et à la casse, ce qui entraîne des pertes diverses et variées. Ce sont ces débordements violents que l’association souhaite réduire voire éliminer, avec l’implication des parents d’élèves.


Non-violence Day 2016 – « Je choisis la non-violence ! » (16 000€)

Organisé le 14 mai 2016 au cœur de Paris par 17 organisations non-violentes, le N-V Day est une journée de tables rondes et d’animations artistiques pour placer la non-violence au cœur de notre quotidien et de nos vies. Parce que les villes sont des lieux de tensions où le vivre ensemble est en permanence mis à l’épreuve, les associations organisatrices ont centré le N-V Day sur le thème « La non-violence dans la ville ».

Non-violence XXI a été l’initiateur et le fundraiser de l’évènement (16 000 € recueillis sur un coût total de 19 000€). Une captation et une vidéo de 10 minutes retraçant les grands moments de ces 8 heures non-stop est disponible sur notre site.