Projets financés

Projets financés grâce à vos dons

Projets financés en 2016 et 2017

2017

Centre Communautaire d’Education à la Paix (CCEP) – « Vulgariser les principes de la non-violence et bâtir les compétences de la paix dans un camp de réfugiés au Malawi » (2 500 €)

Suite de la session de formation de mai 2016 : 7 jours de formation assurés par Maria Biedrawa du MIR France. La première session ayant abordé principalement les notions de violence et de non-violence, celle-ci est destinée à faire acquérir aux soixante participants la médiation mais aussi les méthodes d’accompagnement des personnes traumatisées.

  • Budget global : 5 306 €
  • Responsable : Mathias Mbuto
  • Site internet : en construction

La Maison des Amis – « Développement d’une culture de la non-violence à l’orphelinat Maison de l’Espoir au Togo » (2 000 €)

Faire bénéficier l’orphelinat togolais d’Atakpamé, créé en 2013 suite à la guerre civile, de la présence de deux éducateurs pendant un an (avec l’appui du MIR Togo et du MIR Congo- Brazzaville). Ceux-ci assureront la promotion des valeurs de paix, de respect, de tolérance et de non-violence auprès du personnel de l’orphelinat mais aussi des enfants et des familles d’accueil.


Génération Non-violente – « La non-violence au service de la réconciliation et de la paix en Casamance – Sénégal » (2 500 €)

Formations de leaders religieux à l’écoute et au recueil de traumatismes en Casamance afin de préparer un processus de réconciliation.


MIR (Centrafrique) – « La non-violence sur les ondes » (5 000 €)

Dans un contexte de guerre civile après la fin de l’opération Sangaris, formation à la non-violence active des animateurs d’une radio locale et des membres de l’observatoire centrafricain des textes juridiques.


HAMAP – « Humanitaire : Appui au développement local au service de l’éducation – Formation de formateurs au Burkina Faso » (2 500€)

Le projet a comme objectif principal de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation à Ouagadougou et de promouvoir les possibilités d’apprentissage au Burkina en insistant notamment sur la formation à la communication non-violente. Projet qui englobe également la pédagogie coopérative, la gestion non-violente des conflits, la médiation par les pairs et l’apprentissage de la négociation.


Coopérations à la Paix – « Achat du parcours exposition La non-violence une force pour agir et mise en place de formation d’animateurs-trices de l’exposition » (1 200€)

Coopérations à la paix est un espace de ressources provençal qui souhaite acquérir un parcours d’exposition afin de proposer des interventions régulières auprès des établissements scolaires et des centres de loisirs (journée déjà prévue à la Ciotat en novembre 2017). CAP souhaite également prendre en charge la formation d’animateurs qui interviendraient ensuite dans les écoles.


Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix – « Campagne 2017 pour l’éducation à la non-violence et à la paix à l’école » (2 500 €)

Suite du projet financé depuis 2011 : il comprend l’activité de la coordination, dont l’organisation d’un Forum, la publication d’une revue trimestrielle, des journées d’été, des ouvrages, et surtout la mise en place et le développement du Pôle formation en lien avec la nouvelle loi dite de Refondation de l’école qui institue une formation à la résolution non-violente des conflits dans les écoles.

Un second financement d’environ 1700 euros est prévu pour soutenir le Pôle formation.

  • Budget global : 45 000 €
  • Responsable : Christian Renoux
  • Site internet : education-nvp.org

Vivance : Sensibilisation au vivre ensemble dans la cité (500 €)

Evénement organisé à l’occasion de la quinzaine de la non-violence et de la paix (21/09 au 2/10) : conférence-débat, exposition, animations et tenue de stands associatifs. L’objectif est de sensibiliser à une culture de non-violence et de paix et de favoriser des initiatives locales.

  • Budget global : 950 €
  • Responsable : Erick Desmazières
  • Site internet : www.vivance.net

Mouvement pour une alternative non-violente (MAN) – Soutien aux activités en lien avec la culture de la non-violence (5 000€)

Mouvement non-violent de réflexion et d’action né en 1974, le MAN est une association loi 1901 fédérant une vingtaine de groupes locaux regroupant plus de 400 adhérents. Le MAN a pour objectif de promouvoir la non-violence et de faire valoir son apport spécifique dans la vie quotidienne, dans l’éducation et dans les luttes sociales et politiques. Par la réflexion, l’action et la formation, le MAN cherche ainsi à promouvoir par la stratégie non-violente une société de justice et de liberté.

 

2016

Génération Non-violente – « Enseigner dans la non-violence au Sénégal » (2000 €)

Formations pour permettre aux professeurs de prendre conscience des violences dont ils sont les auteurs ou les victimes, analyser les situations de violence scolaire, et mettre en place des rencontres entre parents, élèves et enseignants. GNV est un partenaire de long terme de Non-violence XXI.


Génération Médiateurs – « Formation de formateurs à la gestion positive des conflits et à la médiation en Côte d’Ivoire » (4000€)

L’objectif du projet est de former 45 personnes, venant d’horizons socioculturels et de régions différents(es), à la gestion positive des conflits et aux techniques de médiation, ainsi qu’une dizaine de formateurs, de l’association « Porteurs de paix », afin qu’ils puissent poursuivre le travail de manière autonome et former eux-mêmes les équipes de professionnels dans les différents établissements scolaires et périscolaires.

  • Budget global : 13 900 €
  • Responsable : Marie Mandeli Martin
  • Site internet : www.gemediat.org

Initiatives et changements – « Ateliers « apprendre à mieux vivre ensemble » du programme éducation à la Paix » (2000 €)

Projet faisant partie du programme Education à la Paix de la commission de la Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix. Mise en place d’ateliers d’une heure pour les 7 – 14 ans, qui visent à favoriser le dialogue, l’échange, la compréhension et la coopération dans le respect des différences en abordant des thèmes variés concernant le respect, la discrimination, etc.

  • Budget global : 38 960 €
  • Responsable : Séverine Lacroix
  • Site internet : fr.iofc.org

Les francas de Vendée – « Graine de Médiateurs ! » (1000 €)

Création d’une malle pédagogique contenant différents supports pour mise à disposition des équipes éducatives. Le but étant de former et accompagner ces équipes, les enfants et les jeunes dans l’apprentissage de la gestion positive des conflits et de la non-violence.


Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix – « Campagne 2016 pour l’éducation à la non-violence et à la paix à l’école » (3500 €)

Suite du projet financé depuis 2011, il comprend l’activité de la coordination, dont l’organisation du Forum, la lettre, les journées d’été, des ouvrages, et surtout la mise en place et le développement du Pôle formation » en lien avec la nouvelle loi dite de « Refondation de l’école » qui institue une formation à la résolution non-violente des conflits dans les écoles.

  • Budget du projet pour 2016 : 49 996 €
  • Responsable : Clarisse Bourdon
  • Site internet : education-nvp.org

MAN Centre Alsace – « Prévention de la violence en milieu scolaire à Gjilan au Kosovo » (1000 €)

Formation à la résolution non-violente des conflits à Gjilan (Kosovo), dont l’objectif est de proposer des outils à la gestion des conflits et de la violence, mais également former des enseignants afin qu’ils soient autonomes et puissent former à leur tour.

  • Budget global : 7 500 €
  • Responsable : Roland Braun

Vivance : Sensibilisation à la non-violence (500 €)

Organisation d’un événement à l’occasion de la quinzaine de la non-violence du 21 septembre au 2 octobre 2016. Conférences, débats, expositions, stands, animations afin de sensibiliser le public à une culture de non-violence et de paix.

  • Budget global : 750 €
  • Responsable : Erick Desmazières
  • Site internet : vivance.net

Génération non-violente – « La NV dans l’école. Pour une synergie d’actions : parents /élèves et enseignants » (2 565€)

Les manifestations et contestations des jeunes élèves et étudiants aboutissent à un pourcentage élevé à la violence et à la casse, ce qui entraîne des pertes diverses et variées. Ce sont ces débordements violents que l’association souhaite réduire voire éliminer, avec l’implication des parents d’élèves.


Non-violence Day 2016 – « Je choisis la non-violence ! » (16 000€)

Organisé le 14 mai 2016 au cœur de Paris par 17 organisations non-violentes, le N-V Day est une journée de tables rondes et d’animations artistiques pour placer la non-violence au cœur de notre quotidien et de nos vies. Parce que les villes sont des lieux de tensions où le vivre ensemble est en permanence mis à l’épreuve, les associations organisatrices ont centré le N-V Day sur le thème « La non-violence dans la ville ».

Non-violence XXI a été l’initiateur et le fundraiser de l’évènement (16 000 € recueillis sur un coût total de 19 000€). Une captation et une vidéo de 10 minutes retraçant les grands moments de ces 8 heures non-stop est disponible sur notre site.

Projets en cours

Artisans de la paix (Hitzak) « La paix en Pays Basque : Et maintenant les prisonniers » (5 000 €)

Artisans de la paix

Dans la continuité de la journée de désarmement d’ETA du 8 avril dernier et de la relance du processus de paix, les Artisans veulent organiser une grande campagne de plaidoyer (auprès des parlementaires et du gouvernement notamment) et de mobilisation par l’organisation de plusieurs événements : caravane faisant le tour des prisons ; marche en Ile-de-France ; grande manifestation non-violente à Paris le 9 décembre 2017.


ANV-COP21 : « Tour Alternatiba 2018 – maillage du territoire et action de masse » (4000 €) 

« Formations pour le maillage du territoire et action de masse » (4500 €)

Alternatiba

Continuité du projet lancé lors de la COP21. Les années à venir étant décisives pour la bataille climatique, ANV souhaite faire passer le mouvement citoyen ANV-COP21 à l’échelle supérieure. Le premier niveau du passage à l’échelle supérieure est le maillage du territoire par la réalisation d’un tour de France à vélo, en collaboration avec Alternatiba, qui se clôturera par une action de masse non-violente à plusieurs milliers de personnes.

  • Budget global : 89 500 €
  • Responsable : Barthélémy Camedescasse, président
  • Site internet : www.anv-cop21.org

Fraternité Mission Populaire des Agnettes (FMPA) : « L’action non-violente pour la justice et le vivre ensemble en milieu populaire » (4 000 €)

Fraternité Mission Populaire des Agnettes

Dans la même logique que les actions mises en place par l’Alliance Citoyenne, il s’agit de lutter contre la défiance entre groupes sociaux en impulsant une dynamique d’actions non-violentes qui rassemblent les habitants autour de causes communes liées aux injustices subies localement.

  • Budget global : 34 080 €
  • Responsable : Stéphane Lavignotte, Trésorier

Fokus 21 : « Irrintzina, le cri de la Génération climat » (5 000 €)

Dans le cadre de la sortie du film documentaire Irrintzina prévue début novembre, film qui relate la stratégie et les actions non-violentes des mouvements Alternatiba et ANV-COP21, l’association Fokus 21 a besoin de réaliser un travail de réseau pour mobiliser les gens, mettre à disposition le film via DVD ou une plateforme web et organiser des projections.


Si on s’alliait (Rennes) – De l’expression des colères à l’action collective non-violente (2 000 €)

« Si on s’alliait ? » vise à accompagner des habitants de quartiers défavorisés vers la construction d’une alliance citoyenne fondée sur l’indépendance et la diversité de leurs membres afin de mener des actions collectives pour défendre leurs droits.


Abolition des Armes Nucléaires Maison de vigilance – Jeûne action international 2018 (500 €)

Abolition des Armes Nucléaires Maison de vigilance

Jeûne traditionnel à Paris pour demander l’abolition des armes nucléaires (ICAN). Projet soutenu par NVXXI depuis plusieurs années. La subvention servira à financer des actions non-violentes prévues sur la voie publique dans le cadre du jeûne-action se déroulant du 6 au 9 août 2018 et la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki.


ReAct (Douala-Cameroun) – « On Est Ensemble »: Promouvoir l’action non violente pour régler les conflits dans les quartiers de Douala (2 000 €)

ReAct (Douala-Cameroun) - "On Est Ensemble"

Face aux injustices liées à l’accès à l’eau et à l’électricité dans les quartiers pauvres de Douala, « On Est Ensemble » rassemble les habitants de 5 quartiers pour entendre les colères communes, s’organiser et mener des actions non violentes pour interpeller les décideurs et obtenir de petites victoires qui changent le quotidien. 10 formations à la non-violence seront organisées avec les leaders des quartiers et entre 5 et 10 actions non-violentes seront menées. Dans un contexte répressif de recul démocratique et de corruption accrue, l’enjeu est donc de construire une véritable culture de la non-violence en donnant une réponse à la phrase célèbre : « on va faire comment ? »

  • Budget global : 21 004 €
  • Responsable : Marielle Benchehboune
  • Site internet : www.projet-react.org

Projets financés en 2016 et 2017

2017

La Coordination pour l’Action Non-violente de l’Arche (CANVA) – « Entre ZAD et violences d’état, quelle place pour la non-violence ? » (2 700 €)

Lors de cette formation de 3 jours des intervenants apporteront une réflexion sur l’intérêt du choix de l’action non-violente plutôt que le recours à la violence dans les conflits sociétaux actuels. Les violences policières et la désobéissance civile seront des sujets abordés durant la formation.

  • Budget global : 7 000 €
  • Responsable : Dominique Delort, Trésorière
  • Site internet : www.canva.fr

ANV-COP21 : « Continuer à construire collectivement un mouvement non-violent de masse pour le climat » (4000 €)

ANV-COP21

ANV-COP21 est une association pour la justice climatique lancée par la publication de l’Appel « Debout et déterminés pour sauver le climat », appel à actions non-violentes avant, pendant et après la COP21. Le mouvement est né de la volonté d’agir contre les dysfonctionnements entretenant le dérèglement climatique, en réponse à l’inaction des dirigeants du monde et ce dans un cadre 100% non-violent et permettant de rassembler le plus largement possible.

  • Budget global : 58 100 €
  • Responsable : Cécile Marchand, présidente
  • Site internet : www.anv-cop21.org

La Boîte Militante : « Appui à l’alterJT pour une information alternative en images capable de défendre l’option non violente dans l’opinion publique et au sein des activistes » (3 000 €)

Alterjt

Depuis quelques mois l’AlterJT propose un journal télé et web alternatif. Ces alterJT comprennent systématiquement des reportages sur des actions non-violentes contemporaines advenues dans tous les domaines en France et à l’étranger. La Boite Militante souhaite donc rendre visible l’option non violente.

  • Budget global : 18 000 €
  • Responsable : Xavier Renou
  • Site internet : www.alterjt.tv

L’Alliance citoyenne d’Aubervilliers : « Promouvoir l’action non-violente pour régler les conflits de quartier à Aubervilliers » (3 000 €)

Alliance Citoyenne Aubervilliers

Suite à l’agression et au décès de M. Zhang en août 2016 et afin d’apaiser les nombreuses tensions communautaires, l’association a pour but de mettre en place des actions non-violentes et de favoriser ainsi une diminution sensible du sentiment d’injustice croissant ressenti par les différentes communautés du quartier.


La Boîte militante : « Formations à la non-violence active » (800 €)

La Boîte Militante

Organisation de formations mensuelles à la non-violence active dans les locaux de la Boîte militante à l’île Saint-Denis mais aussi en province. Avec l’aide de NVXXI, l’association envisage de financer la promotion de ces formations et de les rendre accessibles à un public le plus large possible.


Abolition des Armes Nucléaires Maison de vigilance – Jeûne action international 2017 (500 €)

Abolition des Armes Nucléaires Maison de vigilance

Jeûne traditionnel à Paris pour demander l’abolition des armes nucléaires (ICAN). Projet soutenu par NVXXI depuis plusieurs années. La subvention servira à financer des actions non-violentes prévues sur la voie publique dans le cadre du jeûne-action se déroulant du 6 au 9 août 2017 et la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki. Organisation de conférences et débats sur l’arme nucléaire et la non-violence.


ReAct – « Quand les femmes de ménage passent à l’action non-violente pour balayer les violations du droit du travail »

ReAct

Volonté d’implanter la non-violence dans les actions syndicales en organi­sant une série d’actions non-violentes avec des femmes de chambre et des femmes de ménage. Ce projet s’inspire d’une action de « shit-in » organisée en octobre 2016 et d’occupations en chan­sons et balai à la main en décembre sui­vant. L’objectif est de mener ces actions en formant préalablement ces femmes aux stratégies non-violentes.

  • Budget global : 10 131 €
  • Responsable : Marielle Benchehboune
  • Site internet : www.projet-react.org

Alliance Citoyenne de Grenoble – « Mouvement d’action non-violente pour le droit au logement décent » (2 000 €).

Alliance citoyenne Grenoble

Le projet est de mener un grand mou­vement d’action non-violente inter-quartiers soit dix formations communes à la non-violence et entre cinq et dix actions non-violentes. Celles-ci seront organisées simultanément afin de créer un momentum dans les quartiers pour construire une culture commune de la non-violence et ainsi donner de la visibilité à la lutte non-violente comme moyen de ne pas se résigner face aux difficultés sociales.

  • Budget global : 21 000 €
  • Responsable : Antoine Gonthier, directeur
  • Site internet : alliancecitoyenne.org

2016

La Coordination pour l’Action Non-violente de l’Arche (CANVA) – « Entre ZAD et violences d’état, quelle place pour la non-violence ? » (2 700 €)

Lors de cette formation de 3 jours des intervenants apporteront une réflexion sur l’intérêt du choix de l’action non-violente plutôt que le recours à la violence dans les conflits sociétaux actuels. Les violences policières et la désobéissance civile seront des sujets abordés durant la formation.

  • Budget global : 7 000 €
  • Responsable : Dominique Delort, Trésorière
  • Site internet : canva.fr

MIR France – « Créer un pouvoir d’agir pour la guérison des traumatismes et pour la NV en République Centrafricaine » (3 000 €)

République Centrafricaine NonViolence

Formations ayant pour objectif d’impulser une dynamique de réconciliation et d’action NV en tenant compte de l’aspect interreligieux du conflit.

  • Budget global : : 7 928 €
  • Responsable : Maria Biedrawa
  • Site internet : www.mirfrance.org

La Boite Militante – « Appui à l’alterJT dans le cadre de la mobilisation pour la COP 21 et des actions de désobéissance civile qui s’y produiront, pour une information alternative en images capable de défendre l’option non violente dans l’opinion publique et au sein des activistes » (2000 €)

 

Depuis quelques mois l’AlterJT propose un journal télé et web alternatif. Ces alterJT comprennent systématiquement des reportages sur des actions non-violentes contemporaines advenues dans tous les domaines en France et à l’étranger. La Boite Militante souhaite donc rendre visible l’option non violente, qui sera largement majoritaire, mais pas forcément suffisamment visible, en prévoyant de diffuser un journal télé par jour lors de la COP21.

  • Budget global : 8 000 €
  • Responsable : Xavier Renou
  • Site internet : www.alterjt.tv

Maison de la Paix – Université d’été de l’Arche 2016 (1 000 €)

Université d'été de l'Arche

Mise en place de causeries et d’ateliers durant 3 jours, pour permettre d’approfondir la non-violence sous ses différentes formes. Rencontre ouverte à tous. Stands permettant une approche des différents mouvements non-violents.

  • Budget global : 19 300 €
  • Responsable : Jean-Claude Vigour
  • Site internet : arche-nonviolence.eu

Maison de Vigilance – « Jeûne action international 2016 » (600 €)

L’aide est destinée à la préparation du jeûne : réflexion sur la non-violence, assistance aux jeûneurs pour l’aspect non-violence, popularisation du jeûne comme action non-violente et formation des jeûneurs à l’action non-violente.


ANV/COP 21 – « Bizi : Debout et déterminés pour sauver le climat ! » (4 000 €)

Projet jusqu’en septembre 2016, centré sur action non-violente pour le climat avec une forte prise de position sur la stratégie non-violente. L’objectif est de construire un mouvement non violent de masse pour le climat.

  • Budget global : 46 200 €
  • Responsable : Stéphanie Carre
  • Site internet : www.anv-cop21.org

ReAct – « Education à la non-violence au sein des diasporas africaines en France pour l’interpellation des firmes multinationales responsables d’accaparements des terres » (3 000 €)

ReAct organisera cette année trois ateliers de formation des membres des diasporas africaines sur la stratégie non-violente ainsi que deux actions non violentes en France devant les sièges des groupes responsables pour les pousser à aller plus loin dans la résolution des conflits fonciers.

  • Budget global : 11 275 €
  • Responsable : Marielle Benchehboune
  • Site internet : www.projet-react.org

Nuit Debout et Désobéissants – « Formations à l’action non-violente » (4 000 €)

En collaboration avec la Fondation « Un monde pour tous », Non-violence XXI a aidé l’organisation informelle « Les Désobéissants », très présents sur les rassemblements de « Nuit debout » en finançant les déplacements sur toute la France. En avril et mai, des formations ont été organisées sur les sites de Marseille, Grenoble (avec ANV-COP21), Amiens, Strasbourg et Paris.